TOP 7 des ingrédients à éviter pour les cheveux

TOP 7 des ingrédients à éviter pour les cheveux
Sommaire
Partager cet article
Temps de lecture : 5 minutes

Notre santé ne dépend pas seulement de ce que nous mangeons, mais aussi de l’usage que nous en faisons. Si de nombreuses personnes sont déjà attentives à la qualité de leur alimentation et au contenu de leur réfrigérateur, elles sont également de plus en plus nombreuses à prêter plus d’attention aux produits de maquillage et de soins capillaires qu’elles utilisent. Ils ont raison.

Certaines compositions peuvent provoquer de graves problèmes de santé, tels que des allergies et des irritations.

Quels sont les ingrédients des produits capillaires qu’il faut éviter pour ne pas abîmer les cheveux ?

Pour comprendre la composition des produits capillaires, il faut lire leurs étiquettes.

Pour connaître la composition des shampooings, après-shampooings et masques, la première étape consiste à lire leurs étiquettes. Pour analyser l’INCI (Nomenclature Internationale des Ingrédients Cosmétiques), il vous faudra : La liste des ingrédients se trouve au dos de chaque produit.

Voici ce que vous devez savoir sur les listes INCI :

  • Elles sont obligatoires pour tous les produits cosmétiques vendus en Europe.
  • Pour faciliter la compréhension de tous, elles sont rédigées en anglais ou en latin.
  • Les ingrédients sont classés par ordre croissant, en commençant par la concentration la plus élevée et en terminant par la plus faible.
  • Environ 70 % du produit final est constitué des cinq ou six premiers ingrédients. Il n’est pas possible d’indiquer la quantité exacte d’un ingrédient.

Éviter certains ingrédients dans les produits capillaires

La deuxième étape pour prendre des décisions éclairées sur les produits capillaires est de savoir quels ingrédients peuvent être nocifs. Examinons les différents types d’ingrédients que vous devez éviter.

1. Sulfates (tensioactifs)

Les tensioactifs peuvent être utilisés comme émulsifiants, agents moussants et nettoyants. Ils sont responsables de la formation de la mousse du produit lors de l’application. Même si la mousse ne définit pas l’efficacité du produit, elle contribue à notre perception de ses propriétés nettoyantes et à notre satisfaction quant à son utilisation.

A LIRE  Trouver le bon produit pour l'alopécie

Les tensioactifs peuvent être très différents dans leur efficacité. Certains sont plus agressifs que d’autres, tandis que d’autres sont plus doux et moins irritants. Le problème est que la plupart des produits capillaires sont fabriqués avec des sulfates (les tensioactifs les plus agressifs), qui peuvent provoquer des irritations du cuir chevelu.

Ils sont faciles à identifier car leur nom contient le mot “sulfate”.

Évitez les tensioactifs : Lauryl Sulfate de Sodium et Laureth Sulfate de Sodium.

2. Silicones

Les silicones sont utilisés dans les après-shampooings et les masques capillaires pour leur douceur, leur souplesse et leur brillance. Ils facilitent le démêlage.

Ce sont des matières plastiques issues de la pétrochimie et elles ont un impact négatif sur les fibres capillaires. Les silicones apportent de la brillance aux cheveux, mais ils alourdissent également la fibre capillaire et étouffent le cuir chevelu. Le résultat est que les cheveux deviennent plus gras et plus fragiles avec le temps.

Les silicones sont également des ressources non renouvelables et non biodégradables qui peuvent être très nocives pour l’environnement.

Ces suffixes permettent de les identifier : – icon ; – iconol ; – oxane ; – silane ; – siloxane.

Évitez les silicones : Diméthicone et Polysilicone.

3. Les ammoniums quaternaires

Les ammoniums quaternaires se trouvent principalement dans les shampooings et les après-shampooings. Ils agissent de la même manière que les silicones en ce sens qu’ils apportent brillance et souplesse aux cheveux.

Ils sont parfois utilisés dans des “produits sans silicone” pour les remplacer, mais ils peuvent être encore plus dangereux !

Les ammoniums quaternaires à éviter : Numéro de quaternium +, Numéro de polyquaternium +, DSDMAC (Quaternium-5), Dipalmitoyléthyl hydroxyéthylmonium, Methosulfate, Hydroxypropyltrimonium chloride, CTAC (Cetyl trimethyl ammonium chloride), Cetrimonium choride, Behentrimonium chloride, Cellulose, Cross polymer.

4. PEG et PPG

Les PEG (polyéthylèneglyle) et les PPG (polypropylèneglyle) sont utilisés dans les shampooings comme émulsifiants ou agents de liaison dans les gels. Les PEG peuvent rendre la peau plus poreuse et moins résistante aux substances nocives.

A LIRE  Découvrez tous nos conseils pour garder vos cheveux sains

Il est facile de les identifier : on les appelle simplement PEG ou PPG.

5. Conservateurs

Ce sont les ingrédients nocifs les plus connus et les plus utilisés par le public. Ils font fréquemment l’objet d’avertissements et d’articles de la part des professionnels de la santé.

Les conservateurs sont, comme leur nom l’indique, utilisés pour conserver les produits et prolonger leur durée de vie. Ils empêchent également la croissance des bactéries. On les trouve dans de nombreux produits capillaires et cosmétiques.

Ces conservateurs peuvent provoquer d’importantes perturbations hormonales et sont connus pour être des perturbateurs endocriniens. Ces conservateurs peuvent être responsables à la fois de la fertilité et du développement de cancers.

Évitez les parabènes (buthyle, phényle, méthyle et propyle, etc.), le phénoxyéthanol, l’isobutylparabène, l’isopropylparabène, le BHA, le BHT, les phtalates, la méthylisothiazolinone et le triclosan.

6. Les huiles minérales

Les huiles minérales sont présentes dans de nombreux produits capillaires. Elles donnent aux cheveux une douceur et une hydratation grâce au film qu’elles laissent sur les cheveux. Ce film peut obstruer les pores des cheveux, empêcher l’humidité d’atteindre les cheveux et les étouffer. Bien que les cheveux semblent hydratés, ce n’est qu’un effet temporaire. L’hydratation naturelle et autorégulée des cheveux a été compromise.

Évitez les huiles minérales : Paraffinum Liquidum et Ozokerite, Petrolatum.

7. Parfums et fragrances

Les parfums sont répertoriés sous les noms INCI “Fragrance/Parfum” et sont utilisés dans les cosmétiques et les produits capillaires pour conférer une odeur agréable ou masquer l’odeur de certains composants.

Sous ce nom se cache un mystère. Les fabricants sont tenus de mentionner l’utilisation d’un parfum, mais ils n’ont pas à fournir plus d’informations sur sa composition. Un parfum peut contenir des dizaines de produits chimiques. Cela inclut des perturbateurs endocriniens ainsi que des ingrédients cancérigènes. La majorité des parfums sont allergènes, et peuvent provoquer des réactions allergiques telles que des réactions cutanées, des maux de tête et des problèmes respiratoires.

A LIRE  La calvitie chez les bébés

Quels sont les ingrédients nocifs sur la santé

De nombreux ingrédients nocifs peuvent être trouvés dans les produits que nous utilisons tous les jours. Nous devons faire attention aux produits que nous utilisons, surtout si l’on considère l’augmentation spectaculaire des cancers hormonaux, des allergies et d’autres maladies chroniques. Même si des études scientifiques ont démontré les effets négatifs de certains ingrédients sur notre santé, il existe encore de nombreuses zones d’ombre.

Nous devons encore comprendre “l’effet cocktail”, c’est-à-dire l’interaction entre ces produits, car nous en utilisons beaucoup au quotidien (shampooings, après-shampooings, gels douche, déodorants, crèmes, etc.) Tous ces ingrédients peuvent s’accumuler dans l’organisme.

Un produit chimique n’est pas toujours toxique

Il est important de protéger notre santé en incitant les fabricants à plus de transparence sur la composition de leurs produits. D’autre part, il est essentiel que les consommateurs apprennent à lire les étiquettes et à faire des choix éclairés.

Cependant, il est important de ne pas condamner ou confondre tout ce qui est chimique. Il est possible que des ingrédients naturels soient toxiques (par exemple, une plante) alors que des ingrédients chimiques peuvent être totalement inoffensifs (par exemple, l’eau que nous buvons).

  • Il est temps pour vous de faire le ménage dans votre salle de bain. Assurez-vous que vos produits sont aussi propres que possible. Passez en revue vos produits capillaires et vos shampooings pour vous assurer qu’ils n’abîment pas vos cheveux ou votre cuir chevelu.
  • Prenez note des ingrédients connus pour être nocifs (par exemple, l’aluminium).
  • Utilisez des combinaisons simples et naturelles.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Partager cet article

Découvrez HairyBooster

Le seul complément qui stimule vraiment la croissance de vos cheveux en un temps record !
Découvrez-le
close-link