Quel médecin consulter en cas de perte de cheveux chez la femme ?

dermatologue chute de cheveux femme
Sommaire
Partager cet article
Temps de lecture : 6 minutes

Il existe de nombreux types de chute de cheveux qu’un dermatologue peut diagnostiquer et traiter. De nombreux facteurs influencent la chute des cheveux, notamment l’âge, le patrimoine génétique et d’autres facteurs environnementaux. Le médecin examinera la taille des follicules pileux, les cassures et d’autres symptômes pour déterminer la nature du problème. Une femme peut également souffrir d’une affection appelée trichotillomanie, qui se caractérise par l’habitude de casser les cheveux.

Quels sont les symptômes ?

Si vous avez remarqué une perte de cheveux et que vous n’avez aucune explication, vous devrez peut-être consulter un dermatologue. Un dermatologue peut diagnostiquer votre problème en vous posant des questions sur vos antécédents médicaux, votre régime alimentaire et vos médicaments. Il examinera également votre cuir chevelu pour voir s’il est irrité ou s’il présente des lésions ou des inflammations. Il peut effectuer une biopsie du cuir chevelu pour confirmer le diagnostic.

Un dermatologue peut également évaluer la santé de votre cuir chevelu en effectuant un test appelé test de la carte. Cet examen est important car il montrera si les tiges des cheveux sont saines ou non. De plus, il montrera s’il y a de nouvelles mèches de cheveux. Pour effectuer ce test, votre dermatologue créera une partie de votre cuir chevelu et tiendra contre elle une petite carte rectangulaire recouverte de feutre. La couleur de la carte doit contraster avec celle de votre cuir chevelu. Si de nouvelles mèches de cheveux sont visibles, elles peuvent signaler un problème plus grave comme l’effluvium télogène. Par ailleurs, si vous avez des mèches fines ou cassées aux extrémités, elles peuvent être le signe d’une anomalie de la tige pilaire.

Un dermatologue peut également diagnostiquer et traiter les différentes causes de la chute des cheveux. La perte de cheveux peut être causée par un problème médical sous-jacent, un médicament ou une combinaison de facteurs. Dans certains cas, elle peut même être le résultat de facteurs génétiques. Dans les deux cas, un dermatologue peut prescrire des médicaments par voie orale pour résoudre le problème et favoriser la pousse des cheveux. Parfois, le dermatologue peut également recommander une intervention chirurgicale pour remplacer les cheveux perdus.

La perte de cheveux est l’une des raisons les plus fréquentes pour lesquelles les femmes consultent un dermatologue. Elle peut être temporaire ou permanente, et peut être causée par de nombreux facteurs différents. La meilleure chose à faire est de consulter un dermatologue dès que possible si vous constatez une perte excessive de vos cheveux. Le médecin pourra déterminer les causes sous-jacentes et recommander des traitements qui accéléreront la repousse de vos cheveux et ralentiront leur chute.

A LIRE  Quand s'inquiéter de la chute des cheveux chez la femme ?

Dans certains cas, les tresses serrées ou les cheveux attachés peuvent provoquer une inflammation sous-jacente du cuir chevelu, qui peut à son tour entraîner une perte de cheveux. La meilleure façon de savoir si votre chute de cheveux est due à une affection inflammatoire est de consulter un dermatologue. Les affections inflammatoires telles que le psoriasis sont facilement diagnostiquées par un dermatologue en raison de leurs lésions épaisses, rouges et squameuses. Les affections inflammatoires du cuir chevelu peuvent également entraîner des modifications des ongles, qui peuvent être le signe d’une affection sous-jacente. Dans d’autres cas, une femme peut perdre ses cheveux après un événement qui a mis son corps à rude épreuve.

Bien que de nombreux dermatologues ne prescrivent pas de médicaments sur ordonnance aux femmes qui perdent leurs cheveux, ils prescrivent du minoxidil topique en première intention. Des traitements chirurgicaux et cosmétiques peuvent également être réalisés dans le cabinet du dermatologue. Certaines de ces procédures étant expérimentales, elles doivent être discutées avec votre dermatologue.

Si vous souffrez d’une perte de cheveux, un dermatologue peut vous proposer un certain nombre de traitements. Il est spécialisé dans les maladies de la peau et des cheveux et peut recommander des procédures médicales et chirurgicales pour la perte de cheveux. Le médecin examinera vos cheveux et votre cuir chevelu pour déterminer la cause du problème. Il vous interrogera également sur votre régime alimentaire, les médicaments que vous prenez et toute maladie ou blessure récente. Votre dermatologue peut également vous suggérer de prendre des compléments alimentaires ou des médicaments pour combler d’éventuelles carences.

Si vous perdez vos cheveux, il est important de consulter un dermatologue sans tarder. La perte de cheveux est un problème courant que presque tout le monde rencontre au fil du temps. En effet, en vieillissant, la densité de nos cheveux diminue et les mèches individuelles deviennent plus fines. Les meilleurs traitements contre la perte de cheveux peuvent vous aider à faire repousser vos cheveux plus rapidement et à prévenir un nouvel éclaircissement à l’avenir.

Si la plupart des procédures médicales sont basées sur des méthodes de traitement naturelles, les dermatologues peuvent également utiliser des médicaments pour traiter la perte de cheveux. Ces médicaments sont approuvés et contiennent souvent du minoxidil, dont il a été démontré qu’il stimule la repousse des cheveux.

Dermatologue diplômé, le Dr Green est un leader international en dermatologie. Il est professeur clinicien à l’université George Washington et a fait partie de plusieurs sociétés médicales. Il est un expert en chirurgie cutanée et un maître injecteur spécialisé dans l’élimination du cancer de la peau. Son cabinet organise également des dépistages du cancer de la peau au Capitole.

A LIRE  Alopécie chez la femme : Comment la soigner ?

La perte de cheveux peut être causée par différents facteurs, notamment les maladies auto-immunes, les déséquilibres hormonaux et le stress. Pour déterminer la cause sous-jacente, un dermatologue doit procéder à un examen approfondi de la peau, des cheveux et des ongles du patient. Il prendra également des photos de référence pour documenter l’état et suivre l’évolution du traitement.

Le coût du traitement varie en fonction de la méthode de traitement spécifique et du nombre de séances nécessaires pour obtenir des résultats visibles. Les patients doivent prendre rendez-vous avec le Dr Green, qui discutera du coût avec eux. La consultation initiale comprend un examen approfondi des antécédents, et le médecin recommandera un plan de traitement personnalisé en fonction des besoins spécifiques du patient. Au cours de la consultation, le Dr Green discutera également du prix des traitements.

Traitement au plasma riche en plaquettes (PRP) pour la calvitie féminine

Il existe un nombre limité de recherches cliniques sur l’efficacité des traitements au plasma riche en plaquettes (PRP) pour la calvitie féminine. Seules deux études ont été menées dans lesquelles le traitement a été appliqué à des patientes. Les autres études se sont largement limitées aux patients masculins. Toutefois, cela ne signifie pas que le PRP n’est pas efficace pour les femmes.

Le PRP est fabriqué à partir des plaquettes présentes dans le sang. Les plaquettes aident à arrêter les saignements et favorisent la guérison. Comme elles sont responsables de la réparation des plaies, les chercheurs ont théorisé que l’injection de plaquettes concentrées accélérerait le processus de guérison. Pour obtenir des plaquettes concentrées, le sang est séparé à l’aide d’une centrifugeuse. Les plaquettes sont ensuite injectées dans la zone concernée.

Les patients atteints d’alopécie androgénique (AGA) ont souvent besoin de plus d’un traitement. Le plus couramment recommandé est une combinaison de finastéride oral et de minoxidil topique. Il existe d’autres traitements plus conventionnels pour cette affection, mais beaucoup d’entre eux sont incapables de traiter la cause de la calvitie féminine.

Grossesse et médicaments contre la chute des cheveux

La grossesse et les médicaments contre la chute des cheveux ne sont pas les mêmes. Si la plupart des femmes enceintes connaissent une perte de cheveux, celle-ci est généralement moins importante au cours du premier trimestre. L’hormone œstrogène augmente pendant cette période, ce qui ralentit le cycle naturel de chute des follicules pileux et permet à davantage de cheveux de rester en phase de croissance, appelée phase anagène. Pour cette raison, la plupart des patientes enceintes signalent une perte de cheveux moins importante qu’avant la grossesse.

A LIRE  Alopécie androgénétique de la femme : causes, diagnostics et traitements

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la chute des cheveux pendant la grossesse, notamment une alimentation et des taux de fer inadéquats. La grossesse nécessite un apport accru en fer, et les femmes enceintes ne reçoivent souvent pas la quantité adéquate. Le diabète gestationnel peut également entraîner une perte de cheveux, car les fluctuations des niveaux d’hormones dans le corps de la mère peuvent nuire à la régénération des follicules pileux. En outre, un taux de glycémie élevé peut entraver la circulation sanguine et affecter le système circulatoire, ce qui peut endommager les follicules pileux.

Outre les vitamines et les compléments alimentaires, les femmes enceintes doivent consulter un médecin pour obtenir le bon médicament. Par exemple, les vitamines prénatales contiennent de l’acide folique, du calcium, du fer et de la vitamine D. En outre, certaines femmes peuvent avoir besoin de prendre des hormones thyroïdiennes synthétiques afin de gérer la perte de cheveux. C’est un problème courant chez les femmes, et il est important de demander l’avis d’un médecin qualifié pour obtenir le meilleur traitement.

La greffe de cheveux

La greffe de cheveux est une intervention qui permet de redonner des cheveux à une femme souffrant de perte de cheveux. Cette opération consiste à prélever de minuscules morceaux de tissu du cuir chevelu et à les transplanter dans la zone où la perte de cheveux est devenue importante. L’intervention est généralement réalisée sous anesthésie locale. Il existe deux méthodes principales de transplantation de cheveux : FUT et FUE.

Tout d’abord, la zone chauve est anesthésiée à l’aide d’un anesthésique spécial. Ensuite, le chirurgien pratique de petites ouvertures dans le cuir chevelu pour prélever le nombre de greffons souhaité. L’intervention est généralement indolore, bien que certains patients puissent ressentir une légère gêne. Les patients peuvent généralement prendre du Tyleno pour soulager leur gêne.

Après l’intervention, les patients doivent laver et revitaliser leurs cheveux avec soin. Les follicules nouvellement transplantés seront sensibles. Les patients doivent éviter d’utiliser des teintures capillaires, des permanentes ou des défrisants pendant quelques jours.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Partager cet article

Découvrez HairyBooster

Le seul complément qui stimule vraiment la croissance de vos cheveux en un temps record !
Découvrez-le
close-link