La perte de cheveux et les sourcils chez les femmes

perte de cheveux cils et sourcils chez la femme
Sommaire
Partager cet article
Temps de lecture : 6 minutes

Les femmes ne sont pas à l’abri de la chute des cheveux, et celle-ci peut se produire à de nombreux endroits. Des sourcils au cuir chevelu, hommes et femmes peuvent souffrir d’un amincissement des cheveux pour plusieurs raisons. Certaines de ces conditions sont causées par des traumatismes, des brûlures et des affections cutanées. Ces affections impliquent généralement que le système immunitaire attaque les tissus de l’organisme. D’autres causes d’éclaircissement des cheveux sont génétiques et hormonales. Chez les hommes, la quantité de testostérone dans l’organisme diminue, ce qui entraîne un amincissement des cheveux.

Quels traitements disponibles ?

Il existe un certain nombre de traitements pour la perte de cheveux et l’amincissement des sourcils chez les femmes. Il s’agit notamment de la chirurgie, des médicaments et des solutions en vente libre. Un médecin peut identifier la cause de la chute des cheveux et recommander le traitement le plus approprié. Il existe également des traitements qui favorisent la croissance des cheveux, comme les greffes de cheveux.

L’amincissement des sourcils chez les femmes peut avoir plusieurs causes, notamment la grossesse et les changements hormonaux post-partum. Le régime alimentaire d’une femme peut également affecter la santé de ses cheveux. Si elle ne consomme pas suffisamment de zinc, de biotine ou de protéines, elle peut subir une perte de cheveux au niveau des sourcils. De même, un stress trop important peut affecter ses follicules pileux.

La perte de cheveux chez les femmes âgées peut affecter la zone des sourcils ainsi que le reste des cheveux de la tête. La raison n’en est pas claire, mais cet état est souvent lié à des déséquilibres hormonaux. Dans certains cas, l’amincissement des sourcils est causé par un système immunitaire hyperactif ou une infection. D’autres causes peuvent inclure des carences nutritionnelles, un stress émotionnel et un traumatisme physique. Identifier la cause exacte de votre perte de poils des sourcils est la première étape pour trouver une solution.

Les affections cutanées peuvent interférer avec la croissance des poils des sourcils, comme la dermatite, qui peut bloquer les follicules pileux. Les femmes peuvent également perdre leurs cheveux parce que leur glande thyroïde, située à l’avant du cou, ne fonctionne pas correctement. Les hormones thyroïdiennes régulent le métabolisme, mais elles peuvent perturber la croissance des cheveux.

Un dermatologue ou un trichologue peut vous aider à déterminer la cause de la chute de vos sourcils. Ils utilisent un microscope appelé dermoscope pour examiner de près la peau et les poils des sourcils. Certaines femmes peuvent également bénéficier de suppléments de biotine, bien que des recherches limitées aient été menées pour confirmer qu’ils contribuent à la croissance des sourcils.

A LIRE  La chute des cheveux chez les femmes de 50 ans et plus

La perte de poils dans la région des sourcils peut être causée par divers facteurs, dont l’endocrinologie, l’auto-immunité et les traumatismes. Les traitements peuvent inclure des médicaments, des crèmes, des thérapies alternatives et des procédures cosmétiques. Cependant, la perte des poils des sourcils n’est pas un phénomène normal. Il est important d’en comprendre les causes et les options de traitement possibles.

La perte de poils dans la région des sourcils est généralement causée par un déséquilibre hormonal. Ces déséquilibres peuvent survenir à la suite d’une grossesse, d’une maladie de la thyroïde ou de la pilule contraceptive. La bonne nouvelle est qu’en remédiant à ces déséquilibres, vous pouvez retrouver vos poils de sourcils. Mais si vous remarquez une perte soudaine de poils dans vos sourcils, ou si vous avez remarqué des plaques de calvitie dans la région de vos sourcils, il est temps de consulter votre médecin.

Si vous avez remarqué que vos sourcils ont commencé à s’amincir dans la vingtaine, vous n’êtes pas seul. Si votre mère ou votre grand-mère a connu une perte de cheveux similaire, vous êtes peut-être plus susceptible de la développer vous-même. Il se peut aussi que votre perte de cheveux soit plus diffuse et touche l’ensemble de votre cuir chevelu.

Un dermatologue ou un trichologue peut diagnostiquer la chute des sourcils à l’aide d’un dermoscope. La portée de ce dernier leur permet d’observer de plus près la peau et les poils des sourcils. Certains dermatologues utilisent le Brigham Eyebrow Tool pour vérifier si une femme perd ses poils de sourcils, tandis que d’autres peuvent diagnostiquer l’alopécie areata en touchant ou en tirant doucement des mèches de cheveux.

La perte de cheveux chez les femmes peut être causée par un certain nombre d’affections différentes. Un dermatologue ou un trichologue peut poser un diagnostic en se basant sur la forme et la quantité de cheveux qui s’amincissent ou tombent. Il posera également des questions sur les antécédents familiaux, le régime alimentaire et d’autres facteurs susceptibles d’affecter les cheveux. Des échantillons de cheveux et de peau peuvent être prélevés et analysés à l’aide d’un dermoscope. Des analyses de sang sont également utilisées pour diagnostiquer les affections sous-jacentes. Dans certains cas, un déséquilibre des hormones thyroïdiennes ou des carences hormonales peuvent être en cause.

A LIRE  Produits féminins anti perte de cheveux

Les affections cutanées peuvent également être à l’origine de la chute des poils dans la région des sourcils. Une dermatite, par exemple, peut obstruer les follicules pileux, entraînant un amincissement du sourcil. Parmi les autres causes de la chute des poils des sourcils figurent les maladies auto-immunes, qui surviennent lorsque le système immunitaire de l’organisme attaque ses propres tissus. Certains problèmes psychologiques, tels que la dépression ou l’anxiété, peuvent également contribuer à la perte des poils des sourcils.

Le signe clinique le plus évident est la madarose, mais les causes de ce trouble sont variées. Certaines d’entre elles sont abordées ci-dessous. Il est également important de tenir compte des fibres des corrugateurs, de l’orbicularis oculi et de l’occipitofrontalis frontal, qui sont enchâssées dans la peau des sourcils.

Dans certains cas, la chute des poils des sourcils chez les femmes peut être due à une dermatite atopique. Cette affection cutanée, souvent appelée eczéma, affecte la peau de la zone des sourcils. La dermatite peut être déclenchée par des irritants topiques, notamment les savons et les produits hydratants. Heureusement, il existe des traitements qui peuvent atténuer les symptômes.

Médicaments utilisés

L’alopécie areata, une affection rare qui entraîne la perte des sourcils et des cheveux, peut être traitée par des corticostéroïdes, un type d’immunosuppresseur. Il peut également aider à traiter les cas graves d’alopécie areata. Le minoxidil, communément appelé Rogaine, est un autre médicament utilisé pour traiter l’alopécie areata et donne des résultats prometteurs pour favoriser la croissance des cheveux. Un autre médicament qui favorise la croissance des sourcils est le bimatoprost, ou Latisse, qui est un médicament utilisé pour traiter le glaucome. Malheureusement, il ne convient pas à tout le monde et présente des effets secondaires tels que la cataracte.

La perte de poils dans le sourcil peut être causée par de nombreux facteurs différents, y compris des processus biologiques. Par exemple, le vieillissement peut entraîner un amincissement des sourcils et une calvitie, qui tend à être plus visible autour des yeux. Mais la perte de poils des sourcils peut aussi être le résultat de facteurs liés au mode de vie, comme un régime alimentaire déséquilibré et le fait de trop s’épiler ou de se maquiller. Le traitement de la perte de poils des sourcils est basé sur la cause du problème, et certaines conditions répondent aux médicaments, tandis que d’autres nécessitent une greffe de cheveux.

Greffe de sourcils

Les greffes de sourcils peuvent aider les femmes à retrouver la plénitude de leurs sourcils. Au cours de l’intervention, des greffons de cheveux sont prélevés dans la zone donneuse. Ces greffons sont ensuite transplantés dans la zone des sourcils. Après la transplantation, les poils et les follicules greffés vont pousser à leur nouvel emplacement. De nouveaux poils pousseront à partir de ces greffons lorsque les anciens tomberont.

A LIRE  Alopécie chez la femme : Comment la soigner ?

Les greffes de sourcils sont réalisées sous anesthésie locale. L’intervention peut laisser la zone rouge, enflée et douloureuse, mais le temps de récupération est relativement court. La plupart des patients ressentent une douleur et des ecchymoses mineures, qui disparaissent en quelques jours. Une croûte se formera sur les follicules transplantés, mais elle finira par tomber d’elle-même. Dans l’intervalle, un spray salin sera utilisé pour prévenir le gonflement et les ecchymoses. Certains patients se verront également prescrire des antibiotiques et des analgésiques.

Le temps de récupération d’une greffe de sourcils varie d’un patient à l’autre. La zone entourant les yeux étant très sensible, certains patients présentent un léger gonflement et des rougeurs pendant plusieurs jours. D’autres patients ne présentent que peu ou pas de gonflement. Pendant la convalescence, la plupart des patients peuvent gérer la douleur avec des analgésiques en vente libre et des compresses froides.

La greffe de sourcils est une intervention de chirurgie esthétique qui vise à remplacer les sourcils clairsemés. Bien que l’intervention ne soit pas couverte par les assurances, de nombreux prestataires proposent des plans de paiement et des plans de paiement flexibles pour aider leurs patients à se l’offrir. Si vous n’êtes pas sûr d’être un bon candidat, vous pouvez toujours demander à votre prestataire une consultation gratuite. Le médecin discutera de vos attentes et répondra à toutes vos questions sur l’intervention.

Avant l’opération de greffe de sourcils, le médecin examinera vos sourcils et déterminera la meilleure façon de les recréer. Il prendra note des caractéristiques de votre visage et dessinera un plan pour que vous puissiez voir à quoi ressemblera la greffe. Le chirurgien transplantera soigneusement des poils individuels dans la zone des sourcils en fonction du résultat que vous souhaitez. Chaque follicule pileux sera placé avec soin et précision afin de correspondre au schéma de croissance naturel. L’angle sous lequel les poils sont placés est très important.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Partager cet article

Découvrez HairyBooster

Le seul complément qui stimule vraiment la croissance de vos cheveux en un temps record !
Découvrez-le
close-link