À quoi s’attendre lors d’une visite chez un dermatologue spécialisé ?

Quand consulter un dermatologue specialiste alopecie
Sommaire
Partager cet article
Temps de lecture : 4 minutes

Si vous souffrez d’alopécie, votre médecin généraliste peut vous adresser à un dermatologue. Le rendez-vous peut être fixé dans plusieurs semaines, voire plusieurs mois, en fonction de votre lieu de résidence. Vous vous demandez peut-être à quoi vous attendre lorsque vous prenez rendez-vous. Vous voudrez peut-être vous renseigner sur les traitements et les effets secondaires possibles.

Les médecins orientent les patients vers un dermatologue spécialiste de l’alopécie

La plupart des personnes qui souffrent d’alopécie ont consulté leur médecin généraliste ou leur dermatologue à un moment ou à un autre. Cependant, elles n’ont pas toujours vu de résultats et beaucoup ont eu l’impression que les médecins ne pouvaient pas faire grand-chose. Selon Kayla, il est important que les médecins généralistes orientent leurs patients vers des dermatologues spécialisés dans l’alopécie afin qu’ils bénéficient du meilleur traitement possible. Un dermatologue est plus susceptible d’offrir une gamme plus large de traitements et peut être en mesure de prescrire des perruques ou autres postiches.

Les dermatologues spécialisés dans l’alopécie peuvent être en mesure de prescrire des produits topiques pour traiter le problème. Cependant, certains médicaments n’ont pas de place reconnue. Dans ces cas, il est recommandé aux médecins généralistes d’orienter les patients vers un dermatologue pour des examens complémentaires.

Avant qu’un patient puisse commencer un traitement, le dermatologue doit diagnostiquer la cause exacte de la perte de cheveux. Le médecin peut procéder à un examen et demander des analyses de sang pour exclure d’autres maladies. Si la chute des cheveux est due à une maladie auto-immune, le médecin peut prescrire un médicament anti-inflammatoire. Le dermatologue peut également prescrire un traitement topique contenant du minoxidil, tel que Rogaine. Une autre option consiste à utiliser le finastéride, un médicament qui arrête la production de dihydrotestostérone.

A LIRE : Clarification ou detox capillaire

A LIRE  La thyroïde peut-elle influencer la perte de cheveux ?

Diagnostic de l’alopécie

En général, la première étape du diagnostic de l’alopécie consiste à consulter un dermatologue. Les médecins des cliniques de dermatologie sont connus pour fournir des options de traitement plus efficaces pour l’alopécie. Par exemple, les dermatologues connaissent bien le traitement de la perte de cheveux, comme l’alopécie areata. Certains d’entre eux sont même capables de prescrire des perruques.

Si vous souffrez d’alopécie, votre dermatologue utilisera une procédure de biopsie par poinçon pour prélever un petit échantillon de tissu de follicule pileux. L’échantillon sera ensuite envoyé à un laboratoire pour être analysé. En fonction de la gravité de votre alopécie, votre dermatologue peut également prescrire des médicaments antipaludéens ou des antibiotiques pour soulager vos symptômes.

L’alopécie survient lorsque le système immunitaire de votre organisme attaque les follicules pileux. Certains cas entraînent une perte totale des cheveux, tandis que d’autres ne provoquent qu’un amincissement. L’affection peut également être temporaire, ou repousser rapidement après un traitement. Il est important de demander l’avis d’un dermatologue dès que vous constatez une perte de cheveux. Il effectuera une biopsie de la peau pour déterminer la cause de votre état et vous proposera des options de traitement appropriées.

La perte de cheveux causée par l’alopécie est une affection complexe qui peut impliquer plusieurs facteurs différents. Toutefois, la bonne nouvelle est que la plupart des cas sont traitables. Bien qu’il existe de nombreuses causes possibles d’alopécie, un retard dans le diagnostic peut entraîner une perte de cheveux irréversible. Il est également important de noter que l’alopécie peut se superposer à d’autres affections, notamment le syndrome des ovaires polykystiques et le lupus érythémateux.

Les options de traitement

Si vous souffrez d’alopécie, vous devriez envisager de consulter un dermatologue spécialisé qui pourra vous prescrire des médicaments pour traiter cette affection. Ce médecin prescrira des antibiotiques et des antipaludéens pour traiter les infections. En outre, un dermatologue peut vous conseiller des compléments alimentaires tels que le zinc et le fer. Il peut également vous conseiller sur la quantité adéquate de protéines et d’autres nutriments dont votre corps a besoin.

A LIRE  Huile de ricin pour la calvitie et la chute des cheveux 

Les options de traitement de l’alopécie areata peuvent inclure la dilphénylcyclopropénone topique. Ce traitement est efficace pour certains patients et est largement disponible. Il s’agit d’une solution topique que l’on applique sur le cuir chevelu. Le traitement dure plusieurs mois.

Après le diagnostic initial, certaines personnes souffrant d’alopécie cessent de consulter des professionnels de la santé car elles estiment qu’elles ne peuvent pas faire grand-chose. Cependant, d’autres ont continué à consulter des médecins jusqu’à ce qu’ils trouvent une solution. Certaines personnes ont payé un traitement médical privé et ont fait un long voyage pour consulter un dermatologue. Pour Emily, il a fallu deux jours pour trouver un dermatologue spécialisé.

Un dermatologue peut prescrire différents médicaments pour l’alopécie areata. Des stéroïdes topiques peuvent être prescrits, notamment la cortisone, la diphencyprone et l’acide squarique dibutylstéroïde. Un dermatologue peut également prescrire des comprimés ou des injections de stéroïdes.

Dans certains cas, un dermatologue peut avoir besoin de vous examiner plus en profondeur pour diagnostiquer la cause de votre perte de cheveux. Cela peut être dû à un problème de thyroïde ou à une infection. Dans ce cas, votre dermatologue peut vous prescrire des médicaments pour l’alopécie areata ou vous recommander des traitements en vente libre. Dans certains cas, des procédures en cabinet, comme la thérapie au laser ou la thérapie au plasma riche en plaquettes, peuvent être utiles.

Effets secondaires des traitements contre l’alopécie

Si vous souffrez d’une perte de cheveux, vous devrez peut-être consulter un dermatologue. En fonction de la gravité de votre alopécie, votre médecin pourra vous prescrire différents traitements. Certains traitements, comme les stéroïdes topiques, ne sont pas sans effets secondaires. Certains peuvent entraîner une repousse des cheveux, tandis que d’autres peuvent être inefficaces.

Les traitements topiques de l’alopécie areata comprennent une crème stéroïde que vous appliquez sur votre cuir chevelu ou votre peau. Ces traitements contiennent différentes concentrations du médicament. La version topique la plus courante est une mousse à 5 pour cent, qui peut vous aider à faire repousser les cheveux en 12 semaines environ. Un autre traitement populaire est l’anthraline, une substance ressemblant à du goudron qui calme votre système immunitaire et peut faire repousser les cheveux en trois ou quatre mois.

A LIRE  Chute de cheveux et cheveux gras : Impact de la séborrhée

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Partager cet article

Découvrez HairyBooster

Le seul complément qui stimule vraiment la croissance de vos cheveux en un temps record !
Découvrez-le
close-link