Symptômes de la chute des cheveux chez la femme senior

Symptomes de la chute de cheveux femme senior
Sommaire
Partager cet article
Temps de lecture : 4 minutes

Les symptômes de la chute des cheveux chez la femme senior sont nombreux et variés. Dans certains cas, des conditions médicales ou des médicaments peuvent causer des cheveux fins chez une femme âgée. D’autres causes de la perte de cheveux peuvent être le stress, les carences nutritionnelles et le stress. Si votre proche voit ses cheveux se raréfier, vous pouvez travailler avec son médecin pour trouver une solution.

La perte de cheveux chez les femmes peut être le résultat de déséquilibres hormonaux causés par la ménopause. Certains médicaments et l’hormonothérapie peuvent corriger ces problèmes et prévenir la chute des cheveux. Toutefois, ces traitements peuvent avoir des effets secondaires. Certains de ces traitements comprennent les pilules contraceptives, les pilules de prévention de la chute des cheveux et les médicaments antiandrogènes.

Problèmes médicaux pouvant entraîner une perte de cheveux

Si la cause la plus fréquente de la perte de cheveux chez les femmes âgées est le vieillissement, certaines pathologies peuvent également être à l’origine de cette perte. Il s’agit notamment des maladies de la thyroïde, de l’anémie et du lupus. Ces maladies auto-immunes affectent le système immunitaire de l’organisme et peuvent entraîner une perte de cheveux. Beaucoup de ces maladies peuvent affecter le follicule pileux et provoquer des cicatrices. Un diagnostic approprié est donc nécessaire pour en déterminer la cause.

A LIRE  L'alopécie frontale chez les femmes

La perte de cheveux peut survenir progressivement ou soudainement. Elle peut affecter le cuir chevelu seul ou l’ensemble du corps. Le symptôme le plus courant est l’éclaircissement progressif des cheveux sur le dessus de la tête. Les femmes qui subissent ce type de perte de cheveux peuvent également constater un recul de la ligne frontale.

Un certain nombre de médicaments peuvent provoquer la chute des cheveux. Beaucoup de ces médicaments sont prescrits pour traiter d’autres problèmes de santé. Parmi ces médicaments, citons la chimiothérapie, les pilules contraceptives et même les médicaments destinés à améliorer les performances sportives. Certains compléments alimentaires peuvent également contribuer à la chute des cheveux. Une visite chez un dermatologue peut vous aider à déterminer la cause de vos cheveux clairsemés.

La teigne est un champignon qui peut affecter le cuir chevelu. Les symptômes peuvent aller des démangeaisons à la desquamation. Les shampooings et les médicaments antifongiques peuvent vous aider. Cependant, ils peuvent ne pas atteindre les follicules. Il est donc important d’obtenir un diagnostic et un traitement appropriés pour éviter une perte de cheveux permanente.

L’effluvium télogène est une autre cause de chute de cheveux. Dans ce cas, les follicules pileux sont endommagés et ne peuvent plus produire de cheveux. Un médecin peut être amené à effectuer une biopsie pour confirmer le diagnostic.

Les carences nutritionnelles

La perte de cheveux est un problème courant chez les femmes âgées, et elle est souvent causée par une carence en certaines vitamines et minéraux. Ces carences sont souvent difficiles à détecter avant que la perte de cheveux ne commence. Les symptômes des carences nutritionnelles comprennent des cheveux fragiles et secs, et peuvent même conduire à la calvitie. Il peut s’écouler des années avant que les symptômes n’apparaissent.

Votre corps dépend d’un équilibre précis de nutriments essentiels pour fonctionner correctement. Toute carence, dans quelque catégorie que ce soit, peut déséquilibrer votre système. Sans une quantité suffisante d’un nutriment, votre organisme doit détourner des ressources pour survivre. Par exemple, lorsque vous avez une carence en calcium, votre organisme commence à éliminer le calcium de vos os. Vous pouvez également avoir un faible taux de fer, ce qui affecte votre cuir chevelu et vos follicules pileux. Votre organisme commence alors à réserver le fer pour d’autres fonctions plus essentielles.

A LIRE  Traitement anti-chute de cheveux pour les femmes

Le stress

De nombreuses femmes souffrent de perte de cheveux à cause du stress. De nos jours, les femmes sont de plus en plus stressées. Le stress auquel elles sont confrontées ne se limite pas au lieu de travail ; il peut affecter leur santé d’autres manières, comme leur état émotionnel. Le stress peut également être causé par des habitudes de vie malsaines. Le stress peut être à l’origine de l’effluvium télogène, une affection qui entraîne la perte des cheveux.

L’une des nombreuses façons dont le stress affecte vos cheveux est par le biais de votre cuir chevelu. Il peut entraîner la perte de cheveux sur le cuir chevelu, les sourcils et d’autres parties du corps. Il peut également entraîner l’arrachage des cheveux, connu sous le nom de trichotillomanie. Il s’agit d’un trouble psychologique qui peut être causé par des sentiments de stress et d’anxiété.

Si vous avez remarqué un amincissement des cheveux, vous devriez en examiner la cause. Souvent, la perte de cheveux due au stress est temporaire et ne dure que quelques mois. Mais la bonne nouvelle est que la croissance des cheveux reprendra une fois l’événement stressant passé. Prendre des mesures pour minimiser le stress est une étape importante à franchir.

Le stress affecte les cellules souches du follicule pileux. Ces cellules sont responsables de la production du pigment du cheveu. En cas de stress, ces cellules souches s’épuisent, ce qui entraîne un grisonnement prématuré des cheveux. Ce processus se produit à cause des signaux dérivés des nerfs de la glande surrénale. En outre, le stress inhibe la capacité des cellules souches du follicule à entrer en phase de croissance.

La génétique

La génétique joue un rôle clé dans la chute des cheveux, tant chez les hommes que chez les femmes. Selon l’Académie de dermatologie, environ 10 millions de femmes d’hommes souffrent d’une perte de cheveux héréditaire. La perte de cheveux peut être diffuse ou structurée, selon la prédisposition génétique. Les symptômes de l’amincissement des cheveux sont souvent subtils, il est donc important de reconnaître les premiers signes.

A LIRE  Chute de cheveux chez les femmes : types, causes et prévention

Une étude récente a examiné des échantillons de cellules de peau de femmes âgées de 22 à 70 ans. Ils ont constaté que les femmes plus âgées présentaient davantage de follicules pileux rétrécis, ce qui était corrélé à des mutations génétiques dans les cellules souches des follicules. Le problème est que les cellules souches ne sont pas remplaçables, mais il existe un espoir de trouver un moyen de les préserver avant qu’elles ne perdent leur cycle de croissance.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Partager cet article

Découvrez HairyBooster

Le seul complément qui stimule vraiment la croissance de vos cheveux en un temps record !
Découvrez-le
close-link