Alopécie chez la femme : Peut-on améliorer la repousse des cheveux ?

Alopécie chez la femme : Peut-on améliorer la repousse des cheveux ?
Sommaire
Partager cet article
Temps de lecture : 5 minutes

L’alopécie est une maladie dans laquelle une femme subit une perte extrême et soudaine de ses cheveux. Cela peut avoir de graves conséquences sur la beauté, la santé mentale et le moral de la personne concernée. Il existe de nombreuses façons d’encourager la pousse des cheveux pour les femmes souffrant d’alopécie. Il existe de nombreuses options prometteuses, notamment les remèdes naturels, les traitements anti-chute, les médicaments, les régimes alimentaires et d’autres traitements.

L’alopécie chez les femmes est plus préoccupante car les cheveux sont pour beaucoup un symbole de féminité. Il serait inefficace de se précipiter pour commencer un traitement, surtout si la cause est l’alopécie des jeunes femmes. L’hérédité, les hormones et le mode de vie sont les principaux domaines à étudier.

L’alopécie chez la femme : Comprendre les causes et prendre le meilleur traitement

L’hérédité

Il s’agit de la cause la plus fréquente de l’alopécie. Une personne dont l’un des parents a connu une perte de cheveux en souffrira probablement à un moment ou à un autre de sa vie. C’est ce qu’on appelle l’alopécie androgénétique de la femme.

Dans ce cas, la repousse des cheveux peut être très difficile, mais il existe de nombreuses options. De nombreuses expériences ont montré que la transplantation est particulièrement efficace pour ce type d’alopécie.

Hormones

La perte de cheveux est le plus souvent causée par les hormones mâles, tant chez les hommes que chez les femmes. Elles peuvent provoquer une chute de cheveux si elles sont en quantité trop importante.

Les femmes sont plus susceptibles de subir les effets des hormones mâles à des moments précis, comme la grossesse, l’accouchement, la ménopause et d’autres événements de la vie. Les ovaires et les glandes sécrètent alors plus d’hormones mâles que d’habitude. Les cheveux perdent de la masse car la quantité d’huile du cuir chevelu est réduite.

Les carences alimentaires

Bien que nous n’en soyons pas toujours conscients, l’alimentation peut avoir un impact important sur la santé des cheveux. Les cheveux peuvent s’affaiblir à la base s’ils manquent de vitamines, de fer ou d’acides aminés. À long terme, la perte de cheveux est inévitable pour les femmes. Le traitement nécessitera un changement de régime alimentaire.

Le mode de vie et le stress

L’alopécie féminine peut également être causée par le stress, quelle que soit sa fréquence. Le stress peut amener le corps à produire davantage d’hormones comme l’adrénaline, le cortisol et les androgènes surrénaliens. Les cheveux finissent par tomber parce que les vaisseaux sanguins à la racine des cheveux deviennent plus petits.

A LIRE  Perte de cheveux sur les tempes, le front et le crâne chez la femme

Les habitudes de vie peuvent également conduire à l’alopécie, notamment dans le domaine des soins capillaires. Il s’agit notamment du lissage et du défrisage excessifs, de l’utilisation d’un shampoing non adapté aux cheveux, ou de colorations/décolorations fréquentes.

A lire : Alopécie femme jeune

Alopécie chez la femme et Minoxidil : la repousse des cheveux est-elle possible ?

Il est plus facile de déterminer la cause profonde de la chute des cheveux chez les femmes une fois que vous avez identifié le problème. Dans tous les cas, la première priorité est d’arrêter ou de ralentir la chute des cheveux. Le minoxidil, un remède médical prometteur qui favorise la croissance des cheveux et combat l’alopécie, est disponible depuis des décennies.

Il s’agit d’une molécule qui est utilisée en dermatologie pour traiter l’alopécie. C’est pourquoi on la retrouve dans de nombreux médicaments disponibles. Le Minoxidil 22% régule le cycle pilaire et, dans les cas les plus extrêmes, arrête ou ralentit la chute des cheveux chez la femme. Le Minoxidil 2% est disponible sous forme de lotion à appliquer sur le cuir chevelu deux fois par jour.

Les effets du traitement ne sont pas toujours immédiatement visibles. Il faut compter entre 4 et 6 mois avant de voir les effets du traitement. Il s’agit d’un traitement suspensif continu qui doit être poursuivi pour éviter que la perte de cheveux ne revienne.

Il peut également provoquer des effets secondaires comme des démangeaisons, une baisse de la libido et de l’acné. Ce traitement n’est pas pris en charge par la sécurité sociale et peut être assez coûteux.

Les changements de régime alimentaire peuvent favoriser la repousse des cheveux

La repousse des cheveux ne dépend pas uniquement des traitements de la peau. Corriger les carences alimentaires chez les femmes peut entraîner une alopécie. Cela permettra de favoriser la pousse des cheveux. Vous pouvez le faire en mangeant une variété d’aliments et en prenant des suppléments.

La croissance des cheveux est possible avec les bons aliments

Vous devez commencer par manger des aliments riches en vitamines et en minéraux comme les fruits et les légumes. Pour obtenir de réels résultats, vous devez manger beaucoup de ces aliments. Les aliments riches en fer sont fortement recommandés. Vous pouvez manger :

  • des œufs ;
  • Des champignons ;
  • Viande et foie
  • Huiles végétales
  • noisettes et noix
  • Grains entiers
  • Poissons et fruits de mer
  • Épinards et légumes à feuilles vert foncé
  • ainsi que les carottes, les légumes orange et autres fruits.
A LIRE  Produits féminins anti perte de cheveux

Il est possible de stimuler la croissance en utilisant de la levure de bière pendant trois mois. Ces aliments ne sont pas nécessairement les meilleurs. Ils doivent faire partie de votre alimentation quotidienne pour favoriser la croissance des cheveux.

Compléments alimentaires pour renforcer les cheveux

Les compléments alimentaires et les vitamines pour les cheveux peuvent être ajoutés à la nourriture si celle-ci ne suffit pas. Même si leur but n’est pas de stimuler la croissance ou d’arrêter la chute des cheveux, ils peuvent être très efficaces pour renforcer et solidifier les cheveux existants. Ceci est particulièrement utile en cas d’alopécie.

Ces compléments alimentaires pour cheveux sont généralement composés de vitamines H, B5 et B6 ainsi que de gélatine végétale ou d’autres acides aminés soufrés. Vous pouvez facilement les trouver sous de nombreuses formes. Lorsque vous les achetez, veillez à vérifier leur composition.

L’alopécie chez la femme : Solutions pratiques et naturelles

Des remèdes naturels peuvent être utilisés pour traiter la chute des cheveux. Il existe de nombreux moyens naturels et faciles de stimuler la croissance des cheveux. Vous pouvez utiliser des techniques manuelles comme le massage ou des produits naturels pour stimuler la croissance des cheveux.

Massage du cuir chevelu

Ce traitement naturel vous permet de vous attaquer à la cause profonde du problème. Un massage du cuir chevelu bien exécuté et méthodique stimule le flux sanguin vers les follicules pileux, ce qui favorise la pousse des cheveux. Cette technique de massage est très simple.

Utilisez le bout de vos doigts pour masser doucement le cuir chevelu par des mouvements circulaires. Vous pouvez demander à un ami de vous aider. Pour voir des résultats, vous devez masser régulièrement.

Les huiles essentielles biologiques sont utilisées dans les traitements

La majorité des huiles essentielles sont utilisées dans les soins capillaires et les cosmétiques. Pour l’alopécie, le CBD et l’huile de ricin sont particulièrement utiles.

A LIRE  La fatigue est une des causes de la chute de cheveux des femmes

L’huile de ricin pour la croissance des cheveux

Il a été prouvé que l’huile de ricin, qui est riche en vitamine E et en acides gras, augmente la croissance des cheveux et des cils. L’huile de ricin peut être utilisée comme un masque ou mélangée à de l’huile de coco, de moutarde et d’autres huiles. Utilisez-la pour revitaliser vos cheveux. Pour voir des résultats visibles, vous devrez utiliser cette huile pendant au moins 2 à 3 mois.

L’huile de CBD peut stimuler la croissance des cheveux

L’huile de CBD a été introduite pour la première fois sur le marché en 2012. Elle présente de nombreux avantages. Elle peut notamment réduire la perte de cheveux et augmenter leur densité. Elle est riche en oméga 3, 6 et en vitamine E, qui sont essentiels à la santé des cheveux.

D’autres huiles essentielles, comme le romarin, le cèdre et le citron, peuvent également être utilisées pour traiter l’alopécie chez les femmes.

Alopécie chez la femme : Une bonne hygiène capillaire est la clé de la croissance des cheveux

Une mauvaise hygiène capillaire est l’une des principales causes de la perte de cheveux chez les femmes. Il serait bon de régler ce problème pour favoriser la croissance des cheveux. Vous devez veiller à la santé des cheveux en leur accordant des soins et une attention régulière. Il est important d’arrêter d’utiliser certains produits, tels que :

  • Les shampooings contenant des ingrédients agressifs.
  • Les gels, les teintures et tout autre produit chimique
  • L’eau chaude ou le séchage des cheveux à la chaleur ;
  • Ou des brosses trop serrées, des bigoudis ou des fers à friser.

Vous devriez traiter vos cheveux avec plus de soin et de tendresse. Cela permettra non seulement de limiter la perte de cheveux mais aussi de préserver les cheveux qui sont encore là. Vous pouvez également utiliser d’autres traitements pour augmenter la croissance des cheveux.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus & conseils gratuits.

Partager cet article

Découvrez HairyBooster

Le seul complément qui stimule vraiment la croissance de vos cheveux en un temps record !
Découvrez-le
close-link